jeudi 25 juin 2009

67/ SALINS-LES-BAINS

2ème site visité du JURA (FRANCHE-COMTÉ)

Dominés par les forts Belin et Saint-André, la ville de Salins-les-Bains, bâtie tout en longueur, suit l'étroite vallée de la furieuse.
Salins a conservé des fragments de remparts et de vieilles tours. C'est aujourd'hui une agréable petite station thermale.
Le déclin de Salins se fera en plusieurs étapes et au travers d’une suite d’événements malheureux. Tout d’abord, la ville ne sera pas choisie à la Révolution comme chef-lieu du département du Jura. Puis c'est un terrible incendie qui la frappe en 1825 qui voit une partie de la grande saline détruite.
Les anciennes Salines
   Sous le Second Empire, Salins connaîtra un certain renouveau, puisqu'on cherchera à faire d'elle une élégante station thermale sous l’impulsion d’un homme d’affaires, Grimaldi, qui a racheté la concession royale d’exploitation des salines en 1843. La station thermale sera construite en 1854 sur l'emplacement de la petite saline.
En 1926, la cité adoptera ainsi le nom de "Salins-les-Bains". Mais cette nouvelle vocation ne parviendra guère à atténuer le coup final asséné par la fermeture des salines en 1962, qui sera de plus suivie peu après par celle des faïenceries, en 1995.
Les Salines ont été inscrites au patrimoine mondial de l'UNESCO en 2009.



✓ La randonnée du jour sur mon blog "Mes randonnées"
✓ L'album photo
✓ Le diaporama

Aucun commentaire:

Publier un commentaire